2018-2038 : 20 années de croissance soutenue en vue pour la robotique

2018-2038 : 20 années de croissance soutenue en vue pour la robotique

La robotique amorce un cycle évolutif majeur. Une étude, qui fournit des prévisions sur 20 ans pour 46 types de robots, décrit certaines des principales tendances d'une industrie fascinante, qui promet de transformer pour ainsi dire tous les aspects de nos vies. Sans surprise, l’on prévoit que l'industrie de la robotique doublera son taux de croissance au cours de la deuxième décennie, tandis qu'un rapport à plus court terme annonce une croissance importante pour les trois prochaines années.

Selon le rapport «New Robotics and Drones 2018-2038: Technologies, Forecasts, Players», « le marché mondial devrait connaître un facteur de croissance de près de 3 et de 7, respectivement,  au cours des 10 et 20 prochaines années ». (L'étude n'incluait pas les véhicules autonomes servant au transport de passagers.)

Quelques faits saillants

  • Les données massives (Big Data) et l'apprentissage profound (Deep Learning) sont en train de transformer l'industrie, et nous atteignons des étapes décisives dans « la reconnaissance faciale, la reconnaissance et la lecture de textes, la traduction, la parole et la préhension ».
  • Une nouvelle catégorie de robots collaboratifs, mobiles et de plus en plus intelligents, promet de transformer des industries comme l'agriculture, la logistique, la manutention, le nettoyage et la vente au détail.
  • Des robots plus intelligents et de plus en plus mobiles, agiles et adroits, prennent de l’expansion dans de nouveaux secteurs.
  • En Chine, le développement de l'automatisation alimente un « "super cycle" de croissance » dans le secteur des bras robotisés industriels alors que ce pays, dont la population active est à son zénith, est déjà le premier acheteur de bras robotiques au monde.
  • Des bras robotiques, plus petits et plus lents, équipés de rembourrages souples et de capteurs de couple, peuvent désormais interagir, dans une certaine mesure, avec les humains.
  • Souvent plus abordables que leurs homologues industriels, ces bras robotiques collaboratifs ouvrent le potentiel de l'automatisation aux petites et moyennes entreprises.

Robots de sécurité

Les robots de sécurité autonomes se déploient dans « les centres de traitement des données, les services publics et les installations pétrolières et gazières, les parcs solaires, les centres commerciaux, les bureaux, les autres types de propriétés commerciales et les usines».

  • « Le marché de la sécurité est vaste », puisque les robots autonomes sont conçus pour être des « yeux et des oreilles » supplémentaires au service des services de sécurité.
  • Entre autres caractéristiques, ils ont des capteurs, des caméras visuelles et thermiques, des systèmes de communication bidirectionnels, ainsi que des capteurs assurant une « mobilité autonome sécuritaire ».
  • « En général, ces robots sont conçus pour un usage extérieur ou intérieur. L’esthétique sera un facteur de différenciation pour l’intérieur, alors que la robustesse et la capacité de fonctionner par tous les temps seront des qualités clés pour les robots d’extérieur. »
  • Les technologies de navigation différeront aussi selon l’usage, le signal GPS servant aux opérations extérieures et un apprentissage structuré étant à la base des opérations intérieures.

Selon une autre étude, le marché mondial des robots de surveillance devrait connaître un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 12,31% entre 2017 et 2021, les robots de surveillance étant de plus en plus utilisés pour aider les gardes humains à couvrir de vastes territoires et à monitorer les zones dangereuses.

Bien sûr, ce sont là des indicateurs mondiaux, qui ne reflètent pas nécessairement les réalités locales ou nationales. Dans le cas des pays développés comme la France et les États-Unis, cependant, on peut s'attendre à ce que les tendances correspondent aux projections du marché.

D’autres « success stories robotiques »

  • Des robots autonomes en développement promettent d’automatiser le travail d’inventaire dans l'industrie du commerce de détail, permettant aux entreprises d’obtenir des résultats plus précis, plus rapidement et à moindre coût.
  • Le robot aspirateur personnel autonome – une « nouvelle » technologie introduite au début des années 1990 avec quelque 20 millions d’unités vendues – délaisse la navigation par trajets aléatoires en faveur de la navigation intérieure planifiée.
  • Introduit en 1995, le robot tondeuse à gazon présente, lui aussi, des opportunités de croissance robustes.
  • Le robot nettoyeur de vitres s’est également taillé un marché de niche bien établi.

L'équipe TBC-France